Parce que je l’aime tout simplement.

Bonsoir les filles, 

Un article un peu spécial ce soir car je vous livre mes plus profondes émotions, avec ma plus belle plume qui représente l’amour que j’ai pour mon homme. Une si belle histoire qu’on construit toujours un peu plus chaque jour.

Je vous laisse découvrir cela de ce fait 🙂 Bonne lecture

9 mars 2013

Nos débuts amoureux en 2012

Il était devenu le centre unique de mes pensées, celui qui prend une place significative dans ma vie, celui dont j’étais tombée amoureuse. Il était devenu quelqu’un d’important, quelqu’un qui me comprenait mieux que quiconque, celui qui savait me faire rêver, celui qui savait me faire vibrer. Il avait ce regard si profond, qui en disait tellement long sur ce qu’il pensait. Son sourire si délicat, si révélateur d’un bien-être. Je ne jurai que par le toucher de ses mains si attentionnées, ses caresses, sa douceur. J’aimais tellement me sentir de la sorte en sa compagnie, car aucune autre personne n’avait encore réussi à me faire ressentir ce genre de sensation. Je ne pouvais plus décrire ce que je ressentais pour lui, si c’était de l’amour, de l’amitié, une passion. Je n’en savais strictement rien, mais je me sentais bien, si bien que je me laissais totalement aller avec lui dans une dimension encore inconnue. Il était devenu le garçon que je n’avais jamais connu, celui que je ne voulais plus jamais quitter, ni perdre. Il y avait comme un aimant nous réunissant. Quand nos corps se frôlaient, se touchaient, les frissons prenaient possession de mon corps et je frémissais d’envie de le vouloir à chaque instant, de partager encore et toujours plus. En un regard, il avait tout compris de moi. Les mots n’avaient plus besoin d’être dits, la complicité faisait le reste, nous étions si proches, si près l’un de l’autre, si fusionnel. Rien ne pouvait se briser, c’était si passionnel, si romantique.

Je n’avais réellement jamais vécu ce genre de situation là, et j’inspirais que ça dure le plus longtemps possible. Avoir des rêves plein la tête, ça fait tellement de bien, je me sentais enfin revivre après un grand nombre de déceptions et d’échecs. Il avait réussi à faire de moi quelqu’un qui avait repris confiance en soi. Il était celui que j’avais attendu des mois, des semaines et des jours durant. Je n’avais plus peur de rien, le noir qui occupait la plus grosse partie de mon coeur n’était plus qu’un lointain souvenir, et il avait réussi à me refaire sourire et reprendre la connexion de mon coeur et de mon esprit. Il avait créé en moi le sentiment amoureux à proprement parlé, comme un coup de foudre qui m’était tombé dessus. Je ne voyais plus que par lui, ses yeux, son être entier. Il était devenu ma réalité, que je n’avais jamais encore vu jusqu’à lui.

Mon dévouement envers lui était total. J’étais devenue folle de ses caresses, de son affection envers moi, Je ne pensais qu’à lui, sans cesse. Nous étions enfermés dans une bulle de bonheur, un cocon que nous seuls avions bâti autour de nous.

Il m’emmenait toujours plus haut à chaque fois, et j’étais si amoureuse de sa manière d’être et de sa manière de faire. Nos étreintes étaient tellement passionnées et magiques qu’il n’y avait plus de mots pour les caractériser. Nous vivions l’amour même et intense. Ses baisers, ses mains, son regard, son souffle, tout un art qu’il maitrisait envers moi, si bien fait, si bien construit qu’il me faisait réellement vivre un rêve éveillé. Parfois je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait, et je me retrouvais fort loin de ce monde, laissant place au plaisir que nous partagions. Nous n’étions plus seuls, nous le vivions ensemble. Nos rêves d’avant qui se brisaient laissaient place à une réalité hors du commun, un bonheur qu’il était impossible de décrire. La fantaisie des jours qui précédaient devenait de plus en plus vraie, et de plus en plus parfaite. Nous étions parfaits, nous étions sur la même longueur d’onde, nous étions ce que tout le monde détestait, un couple si simple, si soudé, si amoureux, mais nous étions nous. Parfois, je me demandais ce qui lui avait bien plu chez moi, à me regarder je ne me trouvais pas aussi exceptionnelle qu’il le disait. J’étais moi-même, je n’arrivais plus à savoir comment nous en étions arrivés là, mais en fin de compte, peu importe, j’étais si investie, si émerveillée que le reste n’était pas tellement important.

27 mai 2014 (2)

Bien au chaud dans notre chez nous

Cela fait 7 ans que l’on se connaît et le Destin a finalement réussi à bien faire les choses. Persuadée depuis bien longtemps qu’il est celui que j’attendais, que c’est Lui et personne d’autre. Après de nombreux obstacles difficiles à franchir de par la ténacité et la mauvaise fois de certaines choses, nous sommes maintenant réunis, peu importe l’avis des personnes qui nous entourent, nous sommes heureux à deux, ce qu’on voulait depuis un long moment. Il est celui à qui je m’accroche chaque jour, que je ne veux perdre pour rien au monde, celui avec qui je veux finir de grandir, celui avec qui je veux poursuivre ma vie, avoir une famille, me marier et avoir une happy-end comme dans les Disney.

C’ETAIT DEJA LUI (depuis le début) …

©Tout droits réservé à Marion Helena

Publicités

3 réflexions sur “Parce que je l’aime tout simplement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s